Les voyages vous manquent ? Venez prendre l’avion avec moi ! Vous allez voir comme c’est bizarre, voya­ger pen­dant la pan­dé­mie de Covid-19.

Transcription

Bon­jour ! Je m’appelle Hélène et je me pro­mène ! Et oui, je me pro­mène même en temps de pan­dé­mie. Donc on est en plein dans la pan­dé­mie de Covid-19, et récem­ment j’ai pris l’avion de Mont­réal à Sofia, parce que j’habite à Sofia. Donc je vais vous mon­trer ça, com­ment ça se passe dans les aéro­ports et dans les avions, parce que je sais qu’il y a beau­coup de per­sonnes qui aime­raient voya­ger et qui peuvent pas voya­ger main­te­nant. Alors venez avec moi !

Et si vous appre­nez le fran­çais, oubliez pas qu’il y a aus­si un petit quiz à la fin de la vidéo. Allons-y !

Notre voyage com­mence au centre-ville de Mont­réal. On est sur la rue Sainte-Cathe­rine et on marche pour se diri­ger à l’arrêt d’autobus 747. L’autobus 747 nous mène direc­te­ment à l’aéroport de Mont­réal.

On est arri­vés à l’aéroport et regar­dez, le Tim Hor­ton est com­plè­te­ment vide ! C’est du jamais vu ! Nor­ma­le­ment, il y a des longues files d’attente, au Tim Hor­ton, et aujourd’hui, il y a abso­lu­ment per­sonne.

Wow, regar­dez ça ! Il y a per­sonne ! L’aéroport est com­plè­te­ment vide. J’ai jamais vu ça, c’est vrai­ment bizarre ! À l’enregistrement, c’est effec­ti­ve­ment vide, ici aus­si. Il y a presque per­sonne, ça va très, très vite, du jamais vu !

Même chose à la sécu­ri­té : il y a presque per­sonne, ça va très, très vite, et voi­là, je suis prête à mon­ter dans l’avion. Il reste presque deux heures avant le vol. On va voir la porte d’embarquement. Il y a presque per­sonne ici non plus. J’ai l’impression que l’avion va être vide. Ça paraît que c’est la pan­dé­mie.

Nor­ma­le­ment, il y a plein de maga­sins, de bou­tiques, de res­tos, de bars, de cafés, et main­te­nant presque tout est fer­mé. Les maga­sins sont fer­més. Il y a seule­ment la bou­tique hors taxes qui est ouverte, mais il y a per­sonne dedans.

Avant de mon­ter dans l’avion, j’aime tou­jours regar­der l’avion dans lequel je vais mon­ter. Et ici, c’est un beau gros Boeing 777 d’Air Cana­da.

Wow, c’est incroyable ! Regar­dez ça, cet énorme avion est presque com­plè­te­ment vide ! Il y a per­sonne der­rière moi, et en avant, on voit juste quelques têtes. J’ai jamais vu un avion aus­si vide. C’est à cause de la Covid ! Pen­dant la Covid, les avions sont vides…

C’est par­ti pour Franc­fort ! Donc on a un petit voyage de sept heures à faire et ensuite on va faire une petite escale à Franc­fort, en Alle­magne.

Ils nous ont don­né tout de suite cette petite pochette avec des trucs : il y a un masque, il y a des gants, il y a des petites lin­gettes, il y a un gel dés­in­fec­tant ici… On a ensuite reçu une feuille du minis­tère de la San­té en Alle­magne, mais moi, je m’arrête pas en Alle­magne, donc ça s’applique pas.

Et ils nous ont don­né une petite boîte repas, « Jérôme Fer­rer ». Donc c’est écrit « Bien­ve­nue à bord », et on a des choses froides à man­ger parce qu’il y a pas le ser­vice de repas nor­mal. Et on a des petites lin­gettes dés­in­fec­tantes, j’ai uti­li­sé la pre­mière.

J’aime beau­coup être en avion, au-des­sus des nuages, à 10 km d’altitude. Et ici, on peut admi­rer le cou­cher du soleil, les belles cou­leurs du cou­cher du soleil.

Main­te­nant qu’on a sou­pé, ils vont tami­ser les lumières pour qu’on puisse dor­mir un petit peu. Alors allez, c’est l’heure du dodo !

Avez-vous bien dor­mi ? Le soleil va bien­tôt se lever et nous, on va bien­tôt atter­rir à Franc­fort.

On débarque de l’avion et ça va très vite parce qu’il y a presque per­sonne.

Ce matin, l’aéroport de Franc­fort est assez vide, et on voit ici les bancs qui sont blo­qués pour faire res­pec­ter la dis­tan­cia­tion sociale. Comme on a trois heures à attendre à l’aéroport de Franc­fort, on va com­men­cer par un petit café en admi­rant les avions.

Main­te­nant j’ai faim, donc je vais man­ger un petit sand­wich avec une bonne bière alle­mande.

On va bien­tôt mon­ter dans le deuxième avion, un Air­bus A319 de Luf­than­sa.

Ici, comme dans le pre­mier avion, le masque est obli­ga­toire, et c’est super impor­tant parce que l’avion est plein. Tous les sièges sont occu­pés, donc on est col­lés ensemble comme des sar­dines ! Donc il y a aucune dis­tan­cia­tion sociale, c’est vrai­ment impor­tant de por­ter un masque.

Oh, on voit un avion qui atter­rit ! J’aime beau­coup regar­der les décol­lages et les atter­ris­sages des autres avions.

C’est notre tour, on décolle ! Le décol­lage et l’atterrissage, c’est les moments les plus dan­ge­reux du voyage en avion. Alors mon truc pour le décol­lage, c’est de comp­ter ça prend com­bien de secondes à décol­ler. Et en géné­ral, c’est entre 30 et 45 secondes avant qu’on soit dans les airs, dans le ciel.

Franc­fort-Sofia, c’est un vol de deux heures.

Admi­rez-moi ces beaux petits nuages blancs au des­sus de l’Allemagne ! C’est relaxant, non ?

Avant d’atterrir à Sofia, on va aller aux toi­lettes. Mais oh-là-là, c’est vrai­ment des toi­lettes minus­cules ! Regar­dez : ça c’est deux portes, pour deux toi­lettes. Et à l’intérieur, c’est vrai­ment tout petit ! C’est ça, des toi­lettes d’avion.

Nor­ma­le­ment, dans l’avion, je demande à être assise du côté de l’allée, pour pou­voir me lever faci­le­ment, sans déran­ger per­sonne. Mais dans ce vol, je suis assise du côté hublot. Donc comme je suis juste à côté de la fenêtre, je peux faire beau­coup de vidéos et admi­rer les beaux nuages. J’aime beau­coup regar­der le ciel et les nuages quand je suis dans l’avion, ça donne un sen­ti­ment de calme et de liber­té.

Le voyage tire à sa fin, on approche de Sofia. On voit main­te­nant les beaux nuages en Bul­ga­rie, avec les super belles mon­tagnes. On voit des petits vil­lages, c’est vrai­ment mignon. Main­te­nant, on est ren­dus sous les nuages, vous voyez l’ombre des nuages par terre.

Ah ! Là-bas, c’est le mont Vito­sha, qui est au sud de la ville de Sofia.

On va bien­tôt atter­rir ! On approche du sol… Atten­tion… Ça y est, on atter­rit ! On a tou­ché à terre,
on est main­te­nant sur le plan­cher des vaches. Bye-bye, les nuages !

Bien­ve­nue à Sofia ! Pour se rendre au centre-ville, on peut prendre un taxi ou tout sim­ple­ment le métro,
qui est moderne, rapide et effi­cace. On se voit bien­tôt pour un petit verre au centre-ville !

Alors voi­là, j’espère que vous avez aimé cette vidéo ! J’espère que vous avez aimé prendre l’avion de façon vir­tuelle avec moi. Si c’est un petit peu dif­fi­cile à com­prendre, vous pou­vez aller sur WanderingFrench.com et vous allez avoir le fran­çais et l’anglais côte à côte. Donc ça, ça peut vous aider à mieux com­prendre. Et main­te­nant, on va faire le petit quiz.

Traduction

Fran­çaisEnglish
Bon­jour ! Je m'appelle Hélène et je me pro­mène ! Et oui, je me pro­mène même en temps de pan­dé­mie. Donc on est en plein dans la pan­dé­mie de Covid-19, et récem­ment j'ai pris l'avion de Mont­réal à Sofia, parce que j'habite à Sofia. Donc je vais vous mon­trer ça, com­ment ça se passe dans les aéro­ports et dans les avions, parce que je sais qu'il y a beau­coup de per­sonnes qui aime­raient voya­ger et qui peuvent pas voya­ger main­te­nant. Alors venez avec moi !Hel­lo ! My name is Helene and I'm wan­de­ring around ! And yes, I also wan­der around during the pan­de­mic. So, we're right in the middle of the COVID-19 pan­de­mic, and recent­ly, I had to fly from Mon­treal to Sofia, because I live in Sofia. So, I'll show you that, how things are going in air­ports and on board air­planes, because I know there are a lot of people who would love to tra­vel and can't tra­vel right now. So, come along with me !
Et si vous appre­nez le fran­çais, oubliez pas qu'il y a aus­si un petit quiz à la fin de la vidéo. Allons-y !And if you're lear­ning French, don't for­get there's a short quiz at the end of the video. Let's go !
Notre voyage com­mence au centre-ville de Mont­réal. On est sur la rue Sainte-Cathe­rine et on marche pour se diri­ger à l'arrêt d'autobus 747. L'autobus 747 nous mène direc­te­ment à l'aéroport de Mont­réal.Our trip starts in down­town Mon­treal. We're on Sainte-Cathe­rine Street, and we're wal­king towards the bus stop for line 747. The 747 bus will take us straight to Montreal's air­port.
On est arri­vés à l'aéroport et regar­dez, le Tim Hor­ton est com­plè­te­ment vide ! C'est du jamais vu ! Nor­ma­le­ment, il y a des longues files d'attente, au Tim Hor­ton, et aujourd'hui, il y a abso­lu­ment per­sonne.We've made it to the air­port and look, Tim Hor­tons is com­ple­te­ly emp­ty ! This is unheard of ! Nor­mal­ly, there are long wai­ting lines at Tim Hor­tons, but today, there's abso­lu­te­ly no one.
Wow, regar­dez ça ! Il y a per­sonne ! L'aéroport est com­plè­te­ment vide. J'ai jamais vu ça, c'est vrai­ment bizarre ! À l'enregistrement, c'est effec­ti­ve­ment vide, ici aus­si. Il y a presque per­sonne, ça va très, très vite, du jamais vu !Wow, look at this ! There's nobo­dy ! The air­port is com­ple­te­ly emp­ty. I've never seen this before, it's so sur­real ! The check-in coun­ters are also emp­ty. There's almost nobo­dy so it's real­ly quick, high­ly unu­sual !
Même chose à la sécu­ri­té : il y a presque per­sonne, ça va très, très vite, et voi­là, je suis prête à mon­ter dans l'avion. Il reste presque deux heures avant le vol. On va voir la porte d'embarquement. Il y a presque per­sonne ici non plus. J'ai l'impression que l'avion va être vide. Ça paraît que c'est la pan­dé­mie.Same thing with secu­ri­ty : no one's here, so it's over real­ly quick, and just like that, I'm rea­dy to board my plane. We have almost two hours left before the flight. We're hea­ding to the boar­ding gate. There's almost nobo­dy here as well. I'm gues­sing the plane is going to be emp­ty. You can tell there's a pan­de­mic.
Nor­ma­le­ment, il y a plein de maga­sins, de bou­tiques, de res­tos, de bars, de cafés, et main­te­nant presque tout est fer­mé. Les maga­sins sont fer­més. Il y a seule­ment la bou­tique hors taxes qui est ouverte, mais il y a per­sonne dedans.Nor­mal­ly, there are tons of stores, shops, res­tau­rants, bars, and cafés open, but almost eve­ry­thing is clo­sed. The stores are clo­sed. Only the duty-free shop is open, but there's nobo­dy there.
Avant de mon­ter dans l'avion, j'aime tou­jours regar­der l'avion dans lequel je vais mon­ter. Et ici, c'est un beau gros Boeing 777 d'Air Cana­da.Before boar­ding the plane, I like to look at the plane I'll be boar­ding. Today, it's a nice, big Boeing 777 from Air Cana­da.
Wow, c'est incroyable ! Regar­dez ça, cet énorme avion est presque com­plè­te­ment vide ! Il y a per­sonne der­rière moi, et en avant, on voit juste quelques têtes. J'ai jamais vu un avion aus­si vide. C'est à cause de la Covid ! Pen­dant la Covid, les avions sont vides…Wow, it's unbe­lie­vable ! Look at this, this huge plane is near­ly emp­ty ! There's no one sit­ting behind me, and towards the front, you can see only a few heads. I never saw a plane so emp­ty before. It's because of COVID-19 ! During COVID-19, the planes are emp­ty...
C'est par­ti pour Franc­fort ! Donc on a un petit voyage de sept heures à faire et ensuite on va faire une petite escale à Franc­fort, en Alle­magne.And we're off to Frank­furt ! So, we have a short seven-hour flight, and then we'll have a short layo­ver in Frank­furt, Ger­ma­ny.
Ils nous ont don­né tout de suite cette petite pochette avec des trucs : il y a un masque, il y a des gants, il y a des petites lin­gettes, il y a un gel dés­in­fec­tant ici… On a ensuite reçu une feuille du minis­tère de la San­té en Alle­magne, mais moi, je m'arrête pas en Alle­magne, donc ça s'applique pas.They gave us this lit­tle pouch right away with some stuff inside : there's a mask, there's gloves, there's some wipes, there's disin­fec­tant gel, here... We got an info sheet from Germany's Minis­try of Health, but Ger­ma­ny isn't my final des­ti­na­tion, so it doesn't apply to me.
Et ils nous ont don­né une petite boîte repas, « Jérôme Fer­rer ». Donc c'est écrit « Bien­ve­nue à bord », et on a des choses froides à man­ger parce qu'il y a pas le ser­vice de repas nor­mal. Et on a des petites lin­gettes dés­in­fec­tantes, j'ai uti­li­sé la pre­mière.And they gave us a lit­tle lunch­box, "Jérôme Fer­rer." So, it's writ­ten "Wel­come aboard," and we have cold stuff to eat because there's no regu­lar meal ser­vice. And we have lit­tle disin­fec­tant wipes, I used the first one.
J'aime beau­coup être en avion, au-des­sus des nuages, à 10 km d'altitude. Et ici, on peut admi­rer le cou­cher du soleil, les belles cou­leurs du cou­cher du soleil.I real­ly like being on a plane, above the clouds, at 10 km [6.2 miles] alti­tude. And here, we can admire the sun­set, the sunset's pret­ty colors.
Main­te­nant qu'on a sou­pé, ils vont tami­ser les lumières pour qu'on puisse dor­mir un petit peu. Alors allez, c'est l'heure du dodo !Now that we've had din­ner, they are going to dim the lights so we can sleep for a while. So let's go, it's slee­py­time !
Avez-vous bien dor­mi ? Le soleil va bien­tôt se lever et nous, on va bien­tôt atter­rir à Franc­fort.Did you sleep well ? The sun will rise soon and we're about to land in Frank­furt.
On débarque de l'avion et ça va très vite parce qu'il y a presque per­sonne.We're get­ting off the plane, and it's real­ly fast because there's almost nobo­dy.
Ce matin, l'aéroport de Franc­fort est assez vide, et on voit ici les bancs qui sont blo­qués pour faire res­pec­ter la dis­tan­cia­tion sociale. Comme on a trois heures à attendre à l'aéroport de Franc­fort, on va com­men­cer par un petit café en admi­rant les avions.Frank­furt Air­port is near­ly emp­ty this mor­ning, and you can see some benches are blo­cked off to enforce social dis­tan­cing. Since we have to wait three hours in Frank­furt Air­port, we'll start with a lit­tle cof­fee while we look at the planes.
Main­te­nant j'ai faim, donc je vais man­ger un petit sand­wich avec une bonne bière alle­mande.Now I'm hun­gry, so I'll have a lit­tle sand­wich along with a deli­cious Ger­man beer.
On va bien­tôt mon­ter dans le deuxième avion, un Air­bus A319 de Luf­than­sa.We'll board the second plane soon, an Air­bus A319 from Luf­than­sa.
Ici, comme dans le pre­mier avion, le masque est obli­ga­toire, et c'est super impor­tant parce que l'avion est plein. Tous les sièges sont occu­pés, donc on est col­lés ensemble comme des sar­dines ! Donc il y a aucune dis­tan­cia­tion sociale, c'est vrai­ment impor­tant de por­ter un masque.Here, as on the first flight, masks are man­da­to­ry, and it's real­ly impor­tant because the plane is full. All the seats are taken, so we're all packed toge­ther like sar­dines ! So there's no social dis­tan­cing pos­sible, it's real­ly impor­tant to wear a mask.
Oh, on voit un avion qui atter­rit ! J'aime beau­coup regar­der les décol­lages et les atter­ris­sages des autres avions.Oh, there's a plane coming in for lan­ding ! I love to look at other planes taking off and lan­ding.
C'est notre tour, on décolle ! Le décol­lage et l'atterrissage, c'est les moments les plus dan­ge­reux du voyage en avion. Alors mon truc pour le décol­lage, c'est de comp­ter ça prend com­bien de secondes à décol­ler. Et en géné­ral, c'est entre 30 et 45 secondes avant qu'on soit dans les airs, dans le ciel.It's our turn, we're taking off ! Takeoff and lan­ding are the two most dan­ge­rous times on a flight. So my trick during takeoff is to count how many seconds it takes us to take off. Gene­ral­ly, it takes bet­ween 30 and 45 seconds before we're in the air, in the sky.
Franc­fort-Sofia, c'est un vol de deux heures.Frank­furt-Sofia is a two-hour flight.
Admi­rez-moi ces beaux petits nuages blancs au des­sus de l'Allemagne ! C'est relaxant, non ?Just look at these cute lit­tle white clouds above Ger­ma­ny ! It's so relaxing, isn't it ?
Avant d'atterrir à Sofia, on va aller aux toi­lettes. Mais oh-là-là, c'est vrai­ment des toi­lettes minus­cules ! Regar­dez : ça c'est deux portes, pour deux toi­lettes. Et à l'intérieur, c'est vrai­ment tout petit ! C'est ça, des toi­lettes d'avion.Before we land in Sofia, we're going to head to the bathroom. But oh my, the toi­lets are real­ly tiny ! Look at this : that's two doors, for two dif­ferent toi­lets. And inside, it's real­ly small ! That's what air­plane bathrooms are like.
Nor­ma­le­ment, dans l'avion, je demande à être assise du côté de l'allée, pour pou­voir me lever faci­le­ment, sans déran­ger per­sonne. Mais dans ce vol, je suis assise du côté hublot. Donc comme je suis juste à côté de la fenêtre, je peux faire beau­coup de vidéos et admi­rer les beaux nuages. J'aime beau­coup regar­der le ciel et les nuages quand je suis dans l'avion, ça donne un sen­ti­ment de calme et de liber­té.Usual­ly, on air­planes, I ask for an aisle seat, so I'm free to get up without bothe­ring any­bo­dy. But on this flight, I have a win­dow seat. So since I'm sea­ted next to the win­dow, I can shoot tons of videos and admire the pret­ty clouds. I love to look at the sky and the clouds when I'm on a plane, it gives me a fee­ling of sere­ni­ty and free­dom.
Le voyage tire à sa fin, on approche de Sofia. On voit main­te­nant les beaux nuages en Bul­ga­rie, avec les super belles mon­tagnes. On voit des petits vil­lages, c'est vrai­ment mignon. Main­te­nant, on est ren­dus sous les nuages, vous voyez l'ombre des nuages par terre.The trip is almost over, we're approa­ching Sofia. We can now see the pret­ty clouds over Bul­ga­ria, with the beau­ti­ful moun­tains. We can see lit­tle vil­lages, it's real­ly cute. Now, we're flying below the clouds, you can see the clouds' sha­dow on the ground.
Ah ! Là-bas, c'est le mont Vito­sha, qui est au sud de la ville de Sofia.Ah ! Over there, that's Mount Vito­sha, loca­ted south of the city of Sofia.
On va bien­tôt atter­rir ! On approche du sol… Atten­tion… Ça y est, on atter­rit ! On a tou­ché à terre,
on est main­te­nant sur le plan­cher des vaches. Bye-bye, les nuages !
We're lan­ding soon ! We're get­ting clo­ser to the ground... Wait for it... There we go, we're lan­ding ! We've tou­ched down, we're back on solid ground. Good­bye, clouds !
Bien­ve­nue à Sofia ! Pour se rendre au centre-ville, on peut prendre un taxi ou tout sim­ple­ment le métro,
qui est moderne, rapide et effi­cace. On se voit bien­tôt pour un petit verre au centre-ville !
Wel­come to Sofia ! To make your way down­town, you can take a taxi, or the metro, which is modern, quick, and effi­cient. Let's grab drinks down­town some­time soon !
Alors voi­là, j'espère que vous avez aimé cette vidéo ! J'espère que vous avez aimé prendre l'avion de façon vir­tuelle avec moi. Si c'est un petit peu dif­fi­cile à com­prendre, vous pou­vez aller sur WanderingFrench.com et vous allez avoir le fran­çais et l'anglais côte à côte. Donc ça, ça peut vous aider à mieux com­prendre. Et main­te­nant, on va faire le petit quiz.So there you go, I hope you liked this video ! I hope you enjoyed going on a vir­tual flight with me. If you find it a bit hard to unders­tand, you can visit WanderingFrench.com where you'll find the French and English trans­cripts side by side. So, that's going to help you unders­tand bet­ter. And now, it's time for the short quiz.

Sous-titres facultatifs

Hélène Cormier

Je m’appelle Hélène, je suis prof de français et je voyage beaucoup. Je fais ces vidéos dans le but d'aider ceux et celles qui apprennent le français. J'espère que vous trouverez mes vidéos intéressantes et qu'elles vous permettront d'améliorer votre compréhension orale dans le plaisir !

Tous les articles

Commentez

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je m’appelle Hélène, je suis prof de français et je voyage beaucoup. Je fais ces vidéos dans le but d'aider ceux et celles qui apprennent le français. J'espère que vous trouverez mes vidéos intéressantes et qu'elles vous permettront d'améliorer votre compréhension orale dans le plaisir !

Infolettre