We’re going to the Bul­ga­rian town of Sozo­pol, on the Black Sea Coast.

Transcript

Pour la leçon de fran­çais d’aujourd’hui, je vous emmène à Sozo­pol, une ville au bord de la mer Noire, en Bul­ga­rie. C’est une très belle ville. C’est une sta­tion de vil­lé­gia­ture parce qu’il y a la mer et la plage, mais c’est aus­si une des­ti­na­tion his­to­rique parce que la ville a 6 000 ans d’histoire. C’est vrai­ment très vieux. Et comme on est en Bul­ga­rie, on mange très bien et la nature est très belle.

Donc je vous laisse décou­vrir Sozo­pol. Si vous trou­vez dif­fi­cile de com­prendre ce que je dis, essayez de juste relaxer et com­prendre l’essentiel, et com­prendre l’idée géné­rale de ce que je dis. Les images vont aider, et vous pou­vez ensuite réécou­ter la vidéo pour mieux com­prendre. Bonne écoute, et bon appren­tis­sage du fran­çais !

Voi­là la mer Noire à Sozo­pol, une très belle des­ti­na­tion plage. Les Bul­gares viennent ici, bien sûr, parce que c’est la mer Noire et c’est l’été, mais c’est aus­si très popu­laire chez les Euro­péens de l’Est. Au Cana­da, on connaît pas ça, on sait pas qu’il y a des belles plages en Bul­ga­rie. Mais les gens en Europe de l’Est le savent. Il y a d’ailleurs beau­coup de Russes, ici, on le voit sur les menus. Les menus sont sou­vent en russe, en bul­gare et en anglais. Donc pour les Euro­péens de l’Est, la Bul­ga­rie, c’est une des­ti­na­tion plage. Et l’hiver, c’est d’ailleurs une des­ti­na­tion ski. Donc on est venus pro­fi­ter de la plage et on va aus­si voir la vieille ville, parce que Sozo­pol, c’est une très, très vieille ville. Donc c’est inté­res­sant d’avoir les deux : la plage et l’histoire.

Est-ce que vous avez remar­qué que j’ai dit « Au Cana­da, on connaît pas ça » ? C’est la voyelle « a » en fin de mot qui est relâ­chée, au Qué­bec et au Cana­da. Donc au lieu de dire « Au Cana­da, on connaît pas ça », on dit « Au Cana­da, on connaît pas ça, on sait pas qu’il y a des belles plages en Bul­ga­rie ». Donc le « a » devient plus comme un « â » en fin de mot. J’ai fait d’autres cap­sules lin­guis­tiques à ce sujet, si vous êtes curieux.

Comme vous voyez, ici à Sozo­pol, on est à la mer mais on est aus­si vrai­ment en Bul­ga­rie, parce que c’est des res­tos bul­gares qu’il y a par­tout, la bonne cui­sine bul­gare. Et on a aus­si beau­coup d’options pour s’amuser, parce qu’on va pas seule­ment à la plage pour s’étendre et se faire bron­zer ou pour nager. On vient aus­si pour s’amuser, c’est les vacances. Donc il y a plein d’options pour les enfants, plein d’options pour les plus jeunes, et plein d’options pour les adultes. On en pro­fite.

Est-ce que vous avez remar­qué que j’ai dit « la bonne cui­sine bul­gare », et non pas « la bonne cui­sine bul­gare » ? Et j’ai aus­si dit « on en pro­fite » au lieu de « on en pro­fite ». Donc c’est le « i » en fin de mot qui est relâ­ché, en fran­çais cana­dien et qué­bé­cois.

On est à la plage, à la mer, mais en Bul­ga­rie, c’est pas suf­fi­sant, la mer. Il faut aus­si les choses impor­tantes en Bul­ga­rie comme la bonne bouffe, la bonne nour­ri­ture. Donc il y a les bons fruits frais, il y a quelqu’un qui vend du maïs bouilli, grillé, assai­son­né, il y a les crèmes gla­cées, il y a les kebabs, il y a tout : toute la nour­ri­ture que vous vou­lez. Mais vous pou­vez sur­tout ache­ter des bons fruits frais, parce que c’est impor­tant pour la san­té, des bons fruits frais. Et il y a entre autres les figues qui sont… qui poussent natu­rel­le­ment ici. On voit des figuiers avec leurs belles feuilles. Donc il y a des figues fraîches, et il y a des pêches. Mais il y a entre autres les pêches qui sont vrai­ment très bonnes : les pêches un peu plus plates et un peu plus blanches ou roses à l’intérieur. Donc il y a de très bons fruits en Bul­ga­rie.

On vient à Sozo­pol pour la mer, pour la plage, mais aus­si pour l’histoire. C’est vrai­ment une très vieille ville : elle était habi­tée 4 000 ans avant Jésus-Christ, donc il y a 6 000 ans. Ça fait 6 000 ans que Sozo­pol est habi­tée. Et on voit vrai­ment l’histoire, et c’est inté­res­sant parce que c’était aus­si une ville grecque. À l’époque, ça s’appelait Apol­lo­nia.

Comme vous voyez, la vieille ville de Sozo­pol est très inté­res­sante parce que l’architecture est très belle, il y a des ruines anciennes, et en même temps on est à la mer. Donc on peut admi­rer le cou­cher du soleil sur la mer tout en pre­nant un verre. C’est très agréable ! Ça fait de Sozo­pol une très bonne des­ti­na­tion tou­ris­tique.

J’espère que vous avez aimé décou­vrir Sozo­pol avec moi et que vous avez assez bien com­pris la vidéo. Si c’était un peu dif­fi­cile à com­prendre, je vous sug­gère de lire les sous-titres ou d’aller voir la trans­crip­tion ou la tra­duc­tion anglaise sur mon site, WanderingFrench.com. Et vous pou­vez res­ter à l’écoute, je vous montre le quiz. Et moi, je retourne pro­fi­ter de Sozo­pol. Salut !

Ce qui est bien ici, à la mer, en Bul­ga­rie, c’est qu’on est en Bul­ga­rie et on a donc la bonne cui­sine bul­gare… et l’attitude de cer­taines per­sonnes un peu moins polies !

Translation

Fran­çaisEnglish
Pour la leçon de fran­çais d'aujourd'hui, je vous emmène à Sozo­pol, une ville au bord de la mer Noire, en Bul­ga­rie. C'est une très belle ville. C'est une sta­tion de vil­lé­gia­ture parce qu'il y a la mer et la plage, mais c'est aus­si une des­ti­na­tion his­to­rique parce que la ville a 6 000 ans d'histoire. C'est vrai­ment très vieux. Et comme on est en Bul­ga­rie, on mange très bien et la nature est très belle.For today's French les­son, I'm taking you to Sozo­pol, a town on the Black Sea Coast in Bul­ga­ria. It's a beau­ti­ful town. It's a holi­day des­ti­na­tion, since there's the sea and the beach, but it's also a his­to­ri­cal place, because the town is 6000 years old. It's real­ly quite old. And since we're in Bul­ga­ria, the food is great and the nature is beau­ti­ful.
Donc je vous laisse décou­vrir Sozo­pol. Si vous trou­vez dif­fi­cile de com­prendre ce que je dis, essayez de juste relaxer et com­prendre l'essentiel, et com­prendre l'idée géné­rale de ce que je dis. Les images vont aider, et vous pou­vez ensuite réécou­ter la vidéo pour mieux com­prendre. Bonne écoute, et bon appren­tis­sage du fran­çais !So, let's go dis­co­ver Sozo­pol. If you have trouble unders­tan­ding what I'm saying, just try to relax and grasp the ove­rall mea­ning, unders­tand the gene­ral idea. The visuals will help, and you can lis­ten to the video again after, to unders­tand bet­ter. Enjoy the video, and hap­py French lear­ning !
Voi­là la mer Noire à Sozo­pol, une très belle des­ti­na­tion plage. Les Bul­gares viennent ici, bien sûr, parce que c'est la mer Noire et c'est l'été, mais c'est aus­si très popu­laire chez les Euro­péens de l'Est. Au Cana­da, on connaît pas ça, on sait pas qu'il y a des belles plages en Bul­ga­rie. Mais les gens en Europe de l'Est le savent. Il y a d'ailleurs beau­coup de Russes, ici, on le voit sur les menus. Les menus sont sou­vent en russe, en bul­gare et en anglais. Donc pour les Euro­péens de l'Est, la Bul­ga­rie, c'est une des­ti­na­tion plage. Et l'hiver, c'est d'ailleurs une des­ti­na­tion ski. Donc on est venus pro­fi­ter de la plage et on va aus­si voir la vieille ville, parce que Sozo­pol, c'est une très, très vieille ville. Donc c'est inté­res­sant d'avoir les deux : la plage et l'histoire.Here we are, at the Black Sea in Sozo­pol, a beau­ti­ful beach des­ti­na­tion. Bul­ga­rians come here, of course, because it's the Black Sea and we're in sum­mer, but it's also very popu­lar with Eas­tern Euro­peans. We don't know about this in Cana­da, we don't know Bul­ga­ria has beau­ti­ful beaches. But Eas­tern Euro­peans know. For ins­tance, there are a lot of Rus­sians ; you can see it on the menus. The menus are often in Rus­sian, Bul­ga­rian, and English. And so, for Eas­tern Euro­peans, Bul­ga­ria is consi­de­red a beach des­ti­na­tion. And by the way, in win­ter, it's a popu­lar ski des­ti­na­tion. So, we came here to enjoy the beach, but we'll also visit the old town, because Sozo­pol is real­ly, real­ly old. It's inter­es­ting to have these two side by side : the beach and his­to­ry.
Est-ce que vous avez remar­qué que j'ai dit "Au Cana­da, on connaît pas ça" ? C'est la voyelle "a" en fin de mot qui est relâ­chée, au Qué­bec et au Cana­da. Donc au lieu de dire "Au Cana­da, on connaît pas ça", on dit "Au Cana­da, on connaît pas ça, on sait pas qu'il y a des belles plages en Bul­ga­rie". Donc le "a" devient plus comme un "â" en fin de mot. J'ai fait d'autres cap­sules lin­guis­tiques à ce sujet, si vous êtes curieux.Did you notice that I said "Au Cana­da, on connaît pas ça"? The vowel "a" at the end of words is spo­ken more loo­se­ly in Que­bec and in Cana­da. So, ins­tead of saying "Au Cana­da, on connaît pas ça," we say "Au Cana­da, on connaît pas ça, on sait pas qu'il y a des belles plages en Bul­ga­rie." That is, the "a" is pro­noun­ced more like an "â" at the end of words. I pos­ted other videos on this topic, if you want to learn more.
Comme vous voyez, ici à Sozo­pol, on est à la mer mais on est aus­si vrai­ment en Bul­ga­rie, parce que c'est des res­tos bul­gares qu'il y a par­tout, la bonne cui­sine bul­gare. Et on a aus­si beau­coup d'options pour s'amuser, parce qu'on va pas seule­ment à la plage pour s'étendre et se faire bron­zer ou pour nager. On vient aus­si pour s'amuser, c'est les vacances. Donc il y a plein d'options pour les enfants, plein d'options pour les plus jeunes, et plein d'options pour les adultes. On en pro­fite.As you can see, in Sozo­pol, we're at the beach, but we're still very much in Bul­ga­ria, because Bul­ga­rian res­tau­rants are eve­ryw­here, offe­ring great Bul­ga­rian cui­sine. And there are tons of options for fun, because people don't just go to the beach to work on their tan or go for a swim. People also come here to have fun, because they're on holi­day. So there are tons of options for kids, tons of options for older kids, too, and tons of options for adults. People have a good time.
Est-ce que vous avez remar­qué que j'ai dit "la bonne cui­sine bul­gare", et non pas "la bonne cui­sine bul­gare" ? Et j'ai aus­si dit "on en pro­fite" au lieu de "on en pro­fite". Donc c'est le "i" en fin de mot qui est relâ­ché, en fran­çais cana­dien et qué­bé­cois.Did you notice how I said "la bonne cui­sine bul­gare," ins­tead of "la bonne cui­sine bul­gare"? Also, I said "on en pro­fite" ins­tead of "on en pro­fite." The let­ter "i" at the end of words is pro­noun­ced more loo­se­ly in Cana­dian and Que­bec French.
On est à la plage, à la mer, mais en Bul­ga­rie, c'est pas suf­fi­sant, la mer. Il faut aus­si les choses impor­tantes en Bul­ga­rie comme la bonne bouffe, la bonne nour­ri­ture. Donc il y a les bons fruits frais, il y a quelqu'un qui vend du maïs bouilli, grillé, assai­son­né, il y a les crèmes gla­cées, il y a les kebabs, il y a tout : toute la nour­ri­ture que vous vou­lez. Mais vous pou­vez sur­tout ache­ter des bons fruits frais, parce que c'est impor­tant pour la san­té, des bons fruits frais. Et il y a entre autres les figues qui sont… qui poussent natu­rel­le­ment ici. On voit des figuiers avec leurs belles feuilles. Donc il y a des figues fraîches, et il y a des pêches. Mais il y a entre autres les pêches qui sont vrai­ment très bonnes : les pêches un peu plus plates et un peu plus blanches ou roses à l'intérieur. Donc il y a de très bons fruits en Bul­ga­rie.We're at the beach, by the sea, but in Bul­ga­ria, the sea is not enough. You also need the impor­tant things in life for a Bul­ga­rian, like good food. So there is tas­ty fresh fruit, there's a guy sel­ling boi­led, grilled, or sea­so­ned corn, there's ice cream, there are kebabs, you can find any­thing, all the food you could ever want. But above all, you can buy tas­ty fresh fruit, because that's impor­tant for your health, tas­ty fresh fruit. Among others, there are figs, which are... which grow natu­ral­ly here. You can see fig trees with their beau­ti­ful leaves. So, there are figs, and there are peaches. But some of them are a type of peach that is real­ly good : they are flat­ter than nor­mal peaches and whi­ter or pin­ker inside. So yeah, there's some great fruit in Bul­ga­ria.
On vient à Sozo­pol pour la mer, pour la plage, mais aus­si pour l'histoire. C'est vrai­ment une très vieille ville : elle était habi­tée 4 000 ans avant Jésus-Christ, donc il y a 6 000 ans. Ça fait 6 000 ans que Sozo­pol est habi­tée. Et on voit vrai­ment l'histoire, et c'est inté­res­sant parce que c'était aus­si une ville grecque. À l'époque, ça s'appelait Apol­lo­nia.People come to Sozo­pol for the sea, for the beach, but also for the his­to­ry. It's a real­ly old town : the town was inha­bi­ted in 4000 B.C., so 6000 years ago. Sozo­pol has been inha­bi­ted for 6000 years. And you can real­ly see the his­to­ry, and it's real­ly inter­es­ting because it used to be a Greek town. Back then, it was cal­led Apol­lo­nia.
Comme vous voyez, la vieille ville de Sozo­pol est très inté­res­sante parce que l'architecture est très belle, il y a des ruines anciennes, et en même temps on est à la mer. Donc on peut admi­rer le cou­cher du soleil sur la mer tout en pre­nant un verre. C'est très agréable ! Ça fait de Sozo­pol une très bonne des­ti­na­tion tou­ris­tique.As you can see, the old town of Sozo­pol is real­ly inter­es­ting because the archi­tec­ture is beau­ti­ful, you can see ancient ruins, and all the while you're right by the sea. So you can watch the sun­set on the sea while enjoying a drink. It's real­ly quite plea­sant ! This makes Sozo­pol a great tou­rist des­ti­na­tion.
J'espère que vous avez aimé décou­vrir Sozo­pol avec moi et que vous avez assez bien com­pris la vidéo. Si c'était un peu dif­fi­cile à com­prendre, je vous sug­gère de lire les sous-titres ou d'aller voir la trans­crip­tion ou la tra­duc­tion anglaise sur mon site, WanderingFrench.com. Et vous pou­vez res­ter à l'écoute, je vous montre le quiz. Et moi, je retourne pro­fi­ter de Sozo­pol. Salut !I hope you enjoyed explo­ring Sozo­pol with me and that you unders­tood the video pret­ty well. If you strug­gled to unders­tand, I sug­gest you read the cap­tions, or go consult the trans­cript or the English trans­la­tion on my web­site, WanderingFrench.com. And if you stay tuned, I'll intro­duce the quiz next. As for me, I'm going back to enjoy Sozo­pol. Bye !
Ce qui est bien ici, à la mer, en Bul­ga­rie, c'est qu'on est en Bul­ga­rie et on a donc la bonne cui­sine bul­gare… et l'attitude de cer­taines per­sonnes un peu moins polies !What's great here, by the sea in Bul­ga­ria, is that you're in Bul­ga­ria, so you have Bulgaria's great cui­sine... and the atti­tude of some people who are not so polite !

Slow Version

Quiz

Click on the icon for the quiz :

Optional Subtitles

Hélène Cormier

Je m’appelle Hélène, je suis prof de français et je voyage beaucoup. Je fais ces vidéos dans le but d'aider ceux et celles qui apprennent le français. J'espère que vous trouverez mes vidéos intéressantes et qu'elles vous permettront d'améliorer votre compréhension orale dans le plaisir !

Tous les articles

Commentez

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je m’appelle Hélène, je suis prof de français et je voyage beaucoup. Je fais ces vidéos dans le but d'aider ceux et celles qui apprennent le français. J'espère que vous trouverez mes vidéos intéressantes et qu'elles vous permettront d'améliorer votre compréhension orale dans le plaisir !

Infolettre